sylvie ales
céramique moustiers





Stéphanie Raymond

 

  

 

Elle vit dans le vent, les étés secs, les brumes et les pluies, les bourrasques soudaines de la rude campagne provençale, habitée par ses émotions et ses désirs qu'elle projette sur ses coupes, vases et bassins. Des portraits de femmes presque toujours : songeuses, en apparence naïves, dansantes et graves, pudiques ou offertes, amoureuses. Femmes souvent mère, sans rien céder de leur féminité. Sans doute toujours la même histoire, toujours la même femme, renouvelées. Des icônes évidemment pour l'or passé et la nostalgie des couleurs, Bonnard par l'omniprésence du dessin, Klimt par la sensualité qui en émane : porcelaines uniques de Stéphanie.